Le métier d’avocat

Un avocat est un officier indispensable au sein d’une juridiction. Il fait d’ailleurs partie intégrante d’un procès. Mais savez-vous réellement la définition d’un avocat ? Quels sont ses missions et son rôle ?

Un avocat : qu’est-ce que c’est ?

Par définition, l’avocat est un juriste, c’est-à-dire qu’il est un appliquant et un professionnel du droit. Il a pour principal rôle de défendre, de plaider et de conseiller un client, lors d’un litige. Il exerce également d’autres missions.
Un avocat doit avoir plusieurs qualités. D’un côté, il doit être un argumentateur. Comme sa mission est de défendre le client, il doit savoir convaincre le juge. D’un autre côté, il doit maîtriser tous les textes de loi, les actualités juridiques, et même les jurisprudences.

Par ailleurs, le métier d’avocat est classé dans la catégorie libérale. Il est régi par la loi du 31 décembre 1971 (n° 71-1130) et le décret du 27 novembre 1991. Ces derniers prévoient son mode d’accès et ses conditions d’exécution.

Comment devenir avocat ?

Pour devenir avocat, il faut impérativement suivre un cours de droit, soit à la faculté de droit, soit dans une école spécialisée en la matière. En principe, les 3 années de licence sont généralisées. La spécialisation se fait à partir du Master. L’étudiant peut alors se spécialiser dans un domaine plus précis. L’accès au métier d’avocat ne se limite pas à l’étude de droit. Il faut encore passer un concours d’entrée en école d’avocat. Celui-ci est accessible à tout étudiant de droit, qui a effectué son master 1 ou 2. Si l’étudiant est accepté, il va suivre une formation de 18 mois au CRFPA.

Il est à noter que le métier d’avocat est accessible, tant aux juristes privatistes qu’aux publicistes. Néanmoins, ce sont leurs compétences qui se diffèrent.

Quelles sont les missions d’un avocat ?

Certes, la première fonction d’un avocat est de défendre son client. Toutefois, il peut aussi exercer d’autres types de missions.
En premier lieu, il est le premier juge d’un litige. Avant de saisir le juge, les parties au litige doivent d’abord consulter l’avocat. Celui-ci va tenter de régler les différends à l’amiable. L’affaire ne sera transmise au tribunal, qu’en cas de non-aboutissement.

En second lieu, il est un médiateur. Il va concilier les deux parties et les inciter à se mettre en accord. Il va, certes, rechercher l’intérêt de son client. Néanmoins, il tente de régler l’affaire de manière pacifique.

En troisième lieu, il est un conseiller juridique. Il explique les droits et les obligations de son client, il l’oriente durant la procédure et le conseille en cas de besoin.
En dernier lieu, il est un plaideur. Il est libre de s’exprimer devant le tribunal, afin de défendre son client. Toutefois, sa parole ne doit pas porter atteinte à l’honneur d’autrui.

 

Written By
More from Brigitte Moser

Consultation en ligne, bonne ou mauvaise idée

Sociétés commerciales, associations, cabinets d’avocats ou particuliers, de nombreux organismes proposent aujourd’hui...
Read More