Immigration  aux USA, quels sont vos droits ?

USA compte parmi les destinations les plus choisies par les immigrants. Toutefois, quel que soit votre statut en termes de Visa, vous méritez de connaître vos droits afin de vous offrir une meilleure sécurité.

Paiement équitable

Pour tout le travail que vous avez effectué, il est dans votre droit d’être rémunéré. Pour la plupart des emplois, au moins, vous avez le droit de toucher le salaire minimum fédéral. D’ailleurs si vous travaillez dans un État ou une ville qui garantit un salaire minimum supérieur, vous serez chanceux de toucher davantage que le salaire minimum. Il en est de même si votre contrat de travail ou votre programme de visa prévoit un montant supérieur.

Pour les heures de travail qui dépassent les 40 heures par semaines (heures supplémentaires), elles seront rémunérées à un tarif d’une fois et demi que celui de votre salaire horaire. Toute retenue effectuée sur votre salaire doit impérativement être indiquée clairement par votre employeur (primes d’assurance maladie, cotisations syndicales, etc).

Aucune discrimination

Tout employeur est obligé de vous traiter comme les autres salariés. Les discriminations suivantes sont donc inacceptables :

  • maltraitance en raison de : votre race, votre âge, votre religion, vos caractéristiques génétiques, votre handicap.
  • Indifférence en raison de votre sexe, votre grossesse ou du fait que vous allaitez.

Pas d’harcèlement sexuel et d’exploitation sexuelle

Votre employeur n’a aucun droit sur votre vie sexuelle donc il lui est interdit de :

  • Vous harcelez sexuellement
  • vous exploiter sexuellement
  • vous demander de vous livrer à un quelconque acte sexuel
  • vous livrer à des attouchements sexuels
  • vous obliger par la force à vous livrer à un acte sexuel

Travailler dans de bonnes conditions de sécurité et de salubrité

En tant que travailleur aux États-Unis, pour compléter cette condition vous devez accéder :

  • aux soins médicaux et aux soins médicaux d’urgence
  • à un équipement de protection
  • à une formation
  • au logement
  • à des toilettes, à l’eau potable, au savon et à l’eau propre
  • aux informations des produits que vous utilisés si ces derniers représentent un danger pour la santé des salariés.

Mais le plus important à retenir c’est qu’en cas de problème ou pour plus d’informations, vous avez le droit de demander de l’aide auprès de syndicats de travailleurs, des groupes de défenses des droits des travailleurs ou des associations d’immigrants.

Dans le cas où vous travaillez pour un employeur abusif, vous pouvez :

  • Quitter l’employeur : cela se traduit par une invalidité de votre visa, mais vous pourriez toujours changer d’employeur ou de visa suivant les cas.
  • Déposer officiellement une plainte contre l’employeur : rassurez-vous que votre employeur ne pourra pas prendre des mesures de rétorsion contre vous, car vous êtes protégés par la loi des immigrants.
More from Reymond Brillant

L’avocat : qui est-il et quand en a-t-on besoin de lui ?

La grande majorité d’entre nous estiment souvent que l’avocat est celui qui...
Read More