L’avocat : qui est-il et quand en a-t-on besoin de lui ?

La grande majorité d’entre nous estiment souvent que l’avocat est celui qui défend les méchants. Contrairement aux idées reçues, les missions d’un avocat s’étendent largement et nous méritons de les découvrir pour aussi connaître nos droits.

Qui est-ce qu’un avocat ?

C’est un auxiliaire de justice, plus précisément un juriste, un professionnel du droit qui contribuent au bon fonctionnement de la justice dans le cadre de l’exercice de ses missions. Généralement, un avocat agit indépendamment vis-à-vis d’un éventuel pouvoir hiérarchique sauf s’il travaille pour un employeur.

Les missions de l’avocat

Dans le cadre de ses missions, l’avocat peut

  • Informer et conseiller ses clients sur toutes les questions relatives au droit afin de les orienter et de les éclairer (avant, pendant et après tout litige)
  • Informer son client des chances de réussite de l’affaire
  • Conseiller et aider ses clients dans la rédaction des différents actes juridiques (transaction, statut de société, bail commercial, etc)
  • Représenter son client en justice (le seul à pouvoir le faire) afin de défendre ses intérêts et de plaider pour lui. Tout au long du procès, il est dans son obligation de conseiller son client sur la stratégie à adopter.

Contrairement au juriste d’entreprise, un avocat est tenu à l’obligation de confidentialité tant en vous représentant à la justice qu’en dressant vos actes. Dans les procédures judiciaires, l’avocat est le  réel pouvoir d’assistance et de représentation dans les procédures judiciaires.

Dans quels cas l’avocat est-il obligatoire ?

Pour être représenté devant la justice, dans certaines situations il est obligatoire de prendre un avocat. Théoriquement, cette obligation donne l’opportunité au justiciable de voir ses droits bien défendus étant donné que l’avocat connaît les formalités, les procédures et les mesures à prendre à chaque circonstance. En effet, vu les difficultés liées à la complexité du droit, sa qualité d’avocat et ses compétences vont lui permettre d’avoir un regard objectif sur tous vos problèmes juridiques.

Dans certains cas, le « ministère d’avocat » est obligatoire :

  • En matière civile devant le Tribunal de Grande Instance (TGI) pour : un litige qui porte sur un montant supérieur à 10 000€, les questions relatives à l’état des personnes, les questions relatives à la famille sauf déclaration d’abandon et demande d’acte de décès, les brevets et marques et aussi pour les questions immobilières.
  • Au pénal (devant la cour d’assises) : quand le justiciable est présenté au Juge des Libertés et de la Détention (JLD) ; pour des affaires concernant les mineurs, devant le tribunal pour enfants et le juge des enfants ; pour les crimes
  • En matière administrative comme : une demande de paiement d’une somme d’argent, un litige concernant l’exécution d’un contrat ou une demande de décharge ou de réduction d’une somme dont le paiement n’est réclamé à personne.

L’Avocat est non obligatoire :

  • Devant le conseil des prud’hommes
  • En matière correctionnelle au pénal
  • En matière administrative portant sur les litiges en matière de : contravention de grande voirie ; en matière des litiges en matière de contributions directes, de taxes sur le chiffre d’affaires et de taxes assimilées ; litiges d’ordre individuels concernant les fonctionnaires ou agents de l’État et des autres personnes ou collectivités publiques ; les litiges en matière de pensions, de prestations ; allocations ou droits attribués au titre de l’aide ou de l’action sociale, du logement ou en faveur des travailleurs privés d’emploi, etc.
  • Pour les litiges devant le tribunal d’instance
More from Reymond Brillant

L’avocat : qui est-il et quand en a-t-on besoin de lui ?

La grande majorité d’entre nous estiment souvent que l’avocat est celui qui...
Read More